S U P E R V I E

S U P E R V I E

vrac


Chapitre 2bis - Georgios

 

 

Georgios était en train de révasser devant la dizaine de consoles Linux qui s'affichaient en désordre sur les 3 écrants plats qui ornaient son bureau. Avec ces nombreux onglets ouverts, Il avait toute la visibilité sur les graphiques tridimentionnels qui matérialisaient l'activité des nombreux "coeurs" de.. Vulcain.

 

Tous les admins étaient rentrés, les DBA, Joe qui gérait tout seul les péta octets de sauvegardes quotidiennes, Abhdul, le Maitre des Infrastructures: le génie de Puppet, le maitre de Dokker.
Steve, pour qui Cassandra n'avait plus aucun secret. Des bons petits gars, mais.. ils n'étaient pas vraiment au parfum. On ne fait pas d'omelettes sans.. dissimuler un peu la véritable activité du service..

 

Il appréciait énormément ces moments ou il se retrouvait seul avec son bébé. Que lui. Et Vulcain. 

A regarder les "forges" tourner.

 

 

La dernière version du noyau lui avait donné du fil à retordre, il avait réussi à propager les modifications essentielles demandées par Janus, un mois auparavant. Et maintenant que tous les crash-tests avaient été passés, le nouveau bébé était on-line, encore plus performant qu'avant. 

 

Il savourait ces instants de jouissance, de satisfaction: il avait créé une oeuvre, et, maintenant, il se contentait de .. l'utiliser. Comme tout un chacun, pour ainsi dire. Enfin presque. 

 

Evidemment, le "grand public" n'avait aucune idée de quoi il était question. Evidemment, les quelques "bavards" avaient été disons.. "retirés" du circuit. Sans perte ni fracas, mais avec suffisement de doigté pour ne pas faire de vagues auprès des équipes.

 

Un tel: grave accident de moto. Une autre : subitement décide de changer de métier et part faire le tour du monde. Un troisième: AVC qui ne pardonne pas, mais il faut dire qu'il picolait pas mal en dehors des heures de travail.

 

Information parfaitement cloisonnée.  Les équipes de désinformateurs de Janus avaient encore une fois fait du bon boulot.

 

 

Il s'alluma une cigarette blonde.. Il étendit tous ses muscles en s'étirant,  et entrepris de faire un tour complet sur sa chaise à roulettes. Le centre de calcul était quasi désert, la femme de ménage était passée. Il restait des pizzas dans le frigo du bureau d' Alicia , et des jus de fruits. S'il avait faim, il n'aurait qu'à en enfourner une dans le micro ondes. ET quand il en aurait marre, il

rentrerait chez lui. Pas d'horaires, et sa mercedes l'attendait, quatre étages plus haut, bien au chaud dans le parking.

 

Il fit défiler le graphique quadri dimentionnel qui s'étalait d'un écran à l'autre. Il était rempli de noms, de flèches, de liens, de relations, de tables contenant les moindres données sur un tel ou un tel.

 

Les résultats de 3 mois de dépouillements de données, d'une immense quantité de données.

 

Des millions d'internautes avaient vu ainsi leurs vies privées analysées, passées au crible. Chaque couche d'analyse avait une fonction bien spécifique: du quantitatif au qualitatif. Telles personnes étaint ainsi examinées superficiellement, pour voir si leurs productions pouvaient présenter un quelconque intêret pour la recherche qui avait été initiée par Vatican 11. 

 

 

Il songea au "slogan" ridicule de Janus "Vulcain ! Nous l'avons, et eux, pas "

 

Bien sur qu'elle était unique.. Le fruit de l'intuition, de son génie à lui, appuyé par ces années d'études a en chier vraiment à l'Université. Pendant que les copains allaient à des boums, il restait dans sa chambre, a étudier toutes ces choses horriblement complexes. Les ordinateurs, mais pas seulement. La microbiologie, la mécanique quantique, la théorie des Jeux, l'anthropologie sociale, et j'en passe. 

 

Ils étaient venus le chercher, lui, Georgios, ils l'avaient  trouvé. Dans sa cabanne du Bayou, en Floride,  ou il s'était planqué pour finaliser son "grand oeuvre", à l'abri du monde.

La sémantique artificielle. Une extrapolation des réseaux neuroneaux à l'intelligence artificielle.

 

Et maintenant, la grande utilisation qu'ils en faisaient. Chercher, chercher, chercher dans une fourmilière, celui qui.. La donnée manquante: la pièce du puzzle psychobiologique qui pouvait tout foutre en l'air.

 

Et ils l'avaient trouvé !

Les cercles ocres, concentriques, apparurent soudain, un nom zooma et devient très grand. Divers sons a faire frémir le pire soundDesigner de jeux vidéos retentirent.

 

Jérome Bouzin

 

Georgios ne s'attendait pas à ca: si vite.. Il pris son portable dans la poche de sa dououde. Numéro sur réseau vpn privé: Janus ou Oktal ? Oktal était le numéro quatre.. C'est lui qui devait être averti en premier ? Après tout, il avait financé une bonne partie de l'opération, et convaincu Janus de faire le reste. Oktal devait être ménagé.

 

Jérome Bouzin ? Un nom, sur un écran, parmi des millions d'autres. On allait bien voir..

 

Il se ravisa: pas la peine de balancer des fausses nouvelles, attendons encore les neurodiagnostics métasémantiques. Il se leva de sa chaise, et sortit.

 


 

 


31/12/2016
0 Poster un commentaire

intriguant témoignage dans le monde de la finance

Cette vidéo est intéressante, devons nous croire à 100% ce qui y est raconté ?
A chacun de se faire son opinion.

 

 

En guise de complément: un intéressant article du "Capitane Haddock" sur la psychopathologie des leaders de pouvoir, et les pervers narcissiques :

C'est ici :   http://www.alerte-ethique.com/2017/08/pathologie-du-pouvoir-psychologie-des-leaders-psychopathes-question-de-narcissisme-13.html

 

 


03/11/2017
0 Poster un commentaire

Peut on encore consommer des produits laitiers ?

Peut on encore consommer des produits laitiers ?

 

Se demandait a juste titre, une personne "de service" (ou pas, appelons ça comme ça, un chat est un chat, une planète est une planète etc )

 

Je m'étais naivement - mais enfin, bon, il en faut - posé en "défenseur" dudit tweet - ce qui évidemment nous change un peu de la rythmique "un faux, un détox" imposée par certains, en mal de choix binaires, probablement , donc posé en défenseur de l'argumentateur twitter fou qui osait évoquer ce sujet de la consommation (ou pas) de produits laitiers

 

A cette occasion il m'avait paru censé d'évoquer, par exemple, cette histoire de "vache à hublots" (un truc a vous dégouter de boire du lait pour le restant de vos jours)

 

Le principe scientifique à la base étant le suivant: des scientifiques pose des hublots à des vaches, pour pouvoir aller plus facilement farfouiller dans leur estomac. Si vous ne me croyez pas, vous pouvez toujours jeter un œil à la vidéo suivante:

 

 

Ca m'avait donc un peu interpellé, parce que, qu'est ce que vous voulez, un mec qui essaye de me poser un hublot, par exemple, j'aurais plutôt tendance à vouloir le défoncer, mais bon, la vache, elle, elle peut pas. Donc évidemment, c'est pas terrible, les "produits laitiers" au prix du hublot. Pensais-je naivement.

 

Eh bien, bon, j'avais raison, mais pas seulement, parce que bon , en fait ,et tiens, comme par hasard , il y'a eu un "like" du/des mêmes concernant également la réduction de notre consommation de viande. Bon, putain, quel rapport avec les ovnis, hein, hein, putain mais arrête, arrête, ARRETE bon ça suffit . Tu vois bien que c'est pas scientifique , tout ça, c'est de la numérologie, en fait.

 

Et donc j'avais "raison" mais bon pas plus que ça, (parce que le hublot c'est mal, évidemment) mais , en tombant sur cet article, je me suis dit que "putain, nos visiteurs sont peut être un peu mieux renseignés que moi" (ou en tout les cas ils ont pris soin d'étudier avant ce dont ils parlent ensuite. Bien ! Exemple à suivre, donc).

 

Et donc voila AUSSI pourquoi c'est pas terrible, A TERME, les produits laitiers. (et la viande): mais pas seulement à cause de nicolas hublot (je sors) mais comme quoi il y'aurait également un rapport avec le réchauffement climatique.

 

 

http://www.mondialisation.ca/pour-sauver-le-climat-il-faut-prendre-le-taureau-par-les-cornes-reduisons-la-consommation-de-viande-et-de-produits-laitiers-industriels/5573900

 

Figure-1-FR.jpg

(source: mondialisation.ca)

 

 

Je vous laisse donc vous faire votre petite idée la dessus. 

 

On sort en rangs.

 

 

Le lobby de la viande sape la lutte pour le climat (source: article en lien mondialisation.ca)
L’élevage industriel – et notre appétit de viande et de produits laitiers – ne sont pas seulement mortels pour le climat, mais ils provoquent toute une série d’autres problèmes environnementaux et sociaux. Les scientifiques sonnent l’alarme depuis maintenant au moins dix ans. Mais les efforts pour s’attaquer au problème se heurtent invariablement à la résistance agressive des entreprises de viande et de lait ; ce sont elles qui ont effectivement le plus à perdre des actions mises en place pour réduire la consommation ou des restrictions imposées à l’élevage intensif.

Il devient urgent de réduire notre empreinte carbone, avant que la Terre ne se mette à en tirer les conséquences qui vont bien ( arrêt du Gulf Stream,  par exemple )

 

 


 


11/02/2017
0 Poster un commentaire

Chapitre 2 - Hotel de luxe

Seth venait de rentrer . Elle referma la porte de sa chambre d'hotel et vérifia que cette dernière était bien verrouillée et inacessible. Les volets métalliques des fenètres étaient fermés et personne ne semblait s'être introduit dans les lieux pendant son absence, ce qui fut confirmé rapidement par un simple coup d'oeil à son scanner de poignet : l' ovale orangé a peine apparent qui entourait le petit écran pulsait tranquillement: pas de visiteurs et pas de signatures thermiques dans un rayon de 50 mètres. La routine d'une vigilance constante, épuisante parfois, mais toujours nécessaire.. Elle se dévètit rapidement et entreprit de se faire couler un bon bain chaud. Cette rencontre avec Janus avait été tout de même éprouvante. Un agent de Vatican 11 n'était jamais à l'abri de la suspicion généralisée, tout le monde se méfiait de tout le monde. Il n'était d'ailleurs pas nécessaire de faire durer les échanges entre personnes habilitées à ce niveau de secret plus que le temps nécessaire.

Durant le temps trop court qu'elle s'accorda à se délasser, elle essaya de chasser de son esprit l'impression de malaise que lui avait laissé la visite des lieux secrets de VA11. Mais elle était impatiente de prendre connaissance du mémo de Janus.

Elle enfila un peignoir et appela la réception pour se faire monter des sandwiches.  Une fois ceux ci livrés, elle ouvrit son ordi portable . Il suffisait de tourner le bâton de rouge a lèvres en exerçant une légère pression à l'arrière du tube pour faire apparaitre l'extrémité de la clé usb. Elle enficha cette dernière dans l'ordi et attendit que les fichiers apparaissent. Ceux ci , organisés en dossiers, ne présentaient qu'un aspect anodin et banal, des photos bidonnées d'amis, de vacances, un dossier "musique" , quelques documents de traitement de texte professionnels parlant de stratégies commerciales; ainsi quiconque serait entré en possession de cette clé n'y aurait rien trouvé a redire. Elle lança alors la combinaison de touches qui activa le logiciel de décrytage. Les dossiers disparurent , remplacés par un seul fichier de texte, au nom familier pour qui connaissait les règles de nommage du "service" : _jn-rvs1018A.rbf .

 

Une seconde combinaison de touches, et le fichier s'ouvrit, faisant apparaitre son contenu.

 

_JN.SRO.IBDDF @@ VV11VV11-09276264622928299207@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@R 

 

DE: MOI JANUS NUMERO CINQ DE: ROYZU01101001 01101001 0001001 0001001 00000000000

V E R I T E S D A N S L E C E R C L E 

 

Numero Seth veuillez prendre connaissance de cette note. Je l'ai rédigée à votre attention. Comme je vous le disais de vive voix nous avons des visiteurs. C est une affaire compliquée, nous l'appelons SMOKE entre moi JANUS et ceux qui ont la sainte garde de mon corps et de mon esprit. Son excellence Numero 4 en particulier.

Enfin voila. SMOKE est une opération spéciale que nous avons commencé en 1960 nous autres du corps spécial de la Haute Autorité de la Compagnie de Jésus. Une branche Espagnole de notre réseau s'est préoccupée de l'éducation d'un excellent agent à nous, concernant l'expérience de la divulgation d'informations OVNI auprès de certains individus sélectionnés soigneusement pour leur crédulité. Il opérait sous son vrai nom, et nous a servi a divulguer une histoire d'extra terrestres inventée de toute part. Le dossier a été connu en Espagne sous le nom de HUMO. Que voulions nous faire ? Je vais vous narrer la chose en deux mots. Nous avons remarqué que l'église ne faisait plus recette, et nous avons prédit qu'avec les inévitables évolutions de la science et de la technologie, la Religion allait tout à fait péricliter: nous avions déja à l'époque des modèles prédictifs basés sur de nombreux calculs, et, ma foi, ils étaient assez bons pour nous annoncer notre inévitable déclin, nous, les Hommes de Dieu. Nous avons alors choisi une autre option: celle de ne pas décliner ni mourir, mais de faire au contraire apparaitre notre grand Oeuvre grace à la naissance d'une Nouvelle Religion. Une religion scientifique, oui, ainsi la science se trouvera t elle comme véritablement piègée, encerclée de toute part par la Vrai Foi que cette religion saura inspirer au bas peuple ainsi qu'à l'homme de Bien. Ainsi pour ce faire, nous avons choisi de placer DIEU au centre de l'UNIVERS; et, vous me l'accorderez, quoi de plus évident qu'une croyance qui viendrait non pas des humains, mais du fin fond de l' ESPACE. Oui, Seth, vous avez bien lu: ce sont les extraterrestres eux mêmes qui vont venir nous apporter la Foi Divine, et ce sera irréfutable: car leur science supérieure sera là pour emporter l'adhésion des plus mécréants. La combinaison est irrésistible: Foi extraterrestre + Science extra terrestre , nous serons là pour célébrer l'universalité de Dieu, de Jésus. Jésus sera validé par eux. Un Messie galactique.. Cela fait partie du plan. Nous avons développé pas mal d algorithmes pour le contrôle des consciences, mais évidemment, nous n'allons pas convertir toute la population terrestre à ce diktat. Ce ne sera d'ailleurs pas nécessaire. Nous devons maintenant parler de la seconde partie du problème: cette surpopulation humaine qui comme vous le savez sans doute, de part ses habitudes maniaques de consommation effrenée, représente en fait le plus grand danger qui soit pour la biosphère terrestre. Eh bien, nous avons prévu de (je sais que c'est une idée que vous pourriez trouver désagréable, ou anti éthique, mais vous faites fausse route). Nous avons prévu une quasi extinction massive. Un peu comme les dinosaures, mais sans éradiquer totalement l'espèce, voyez vous; notre Terre mère à besoin de souffler, et pas de supporter ces macaques braillards des classes moyennes, créatures sans foi ni loi, qui ne pensent qu'à s'empiffrer de burgers en regardant le foot à la télé.  Nous allons utiliser des marqueurs , et nous utilisrons la nourriture. Les produits de grande consommation, et l'eau potable. Un système à base de nanocomposants. C est sans douleur. Les gens mourront, ils mourrons par centaines de millions, et puis voila Bien. Voici donc ce que nous sommes en train de faire, Seth. Et nous y travaillons dur. Et nous avons Vulcain, pour nous aider a tout réorganiser. Nous aurons un gouvernement Mondial, oui, mais pas pour engraisser des milliards de bouches inutiles. Non. Nous allons sélectionner une élite, car oui nous avons besoins des meilleurs, dans le monde de demain, nous avons besoin de gens comme vous, Seth.

 

Je vais maintenant vous parler de .. nos , hem, comment dire.. hem.. visiteurs. les VRAIS. Vulcain les a trouvé. Mais ils n'ont pas de rapport avec notre plan. Enfin, ils n'en avaient pas, cf'est ç 'est à dire.. Avant qu'ils ne viennent se méler a tout ça. Nous leurs devons quelques petites avancées technologiques, je dois dire, en particulier dans l'intelligence artificielle et les disons euh sciences de l'ingénieur.

 

L'holophone se mit a buzzer, interrompant Seth dans sa lecture. L'air oscilla au dessus du "mobile" de Seth, qui trainait sur la table de nuit, et les habituels cercles bleus se matéralisèrent dans l'air. L'image d'un visage familier apparut, comme semblant se matérialiser dans l'espace. La transmission était bruitée et l'image pas très nette, mais le son passait.

 

- Comment va ma petite crotte ?

- Xhouu. C'est toi.  Tu te décides a donner des nouvelles ? Tu te fous de qui ? Ca fait plus d'un mois.

- Désolé bzzrt  été vrrcuppé avec l'histoire de GranGourou. C'est ok, ma petite reine. J'ai récupéré toutes les infos qu'on voulait.

- alors ?

- c'est niet. Il ne sortira absolument rien de leur soi disant conférence sur le climat.Vrrrzzzz UH Mais une belle moissonssonsson deDeDeDEDE donnédonnéedonné KRYPSSSPPPppuuuuzzz , il y'a des choses qui vont t'intérsssssaDRRRRRRR. J'ai tous les emails, et j'ai pu craquer une bonne centaine de mots de motdemotdemotde passes sur les serveurs de vzzrr bloourp NAEDDEAAEE UHHH TOOOO VERDERRREEENNDDELLLLEE vrrvrrrrtzzzjjj HOHO peristoo Uuuuhhhhhhhhhhhhhhh 

 

L'image crépitait, disparaissait puis réaparaissait. L'ionosphère brouillait la com, il y'avait des fortes éruptions solaires en cours.

- des nouv elles du DOMINION. 

- ah, et alors ? tout s'est bien passé ? Xhou le Dominion ? 

- vrrrrrouiii Il a du émémérrrrrgggggé  pour faire un point quadrnt DRANRTtt. Ilszz vvvont bien, Arrrifvééféé préézzvu dsss

 

SPLOUTCH !

 

L'image disparut ne laissant que la perception de la chambre d'hotel.

 

Seth se sentait inquiète. Certes, le Dominion avait pu envoyer un message hypercube , ayant émergé du contiunum multivers au Nexus.  C 'était le  point de passage obligé, pour tout gros vaisseau en provenance de OUMO. Il leur restait tout de même un bout de chemin a faire. Les renforts attendus n'arriveraient pas avant au moins six mois. Et Janus semblait disposé , pressé par sa hiérarchie sans doute, à mettre rapidement ses plans démentiels à éxecution. Il n'allait falloir compter que sur soi même.

 

 

 

 

 

 --> pour en savoir plus sur le plan diabolique de Janus , confirmé par l'un de nos agents : http://ummo-sciences.org/fr/GR1-6.htm  

 

--> pour en savoir plus sur le Dominion et sa présence observée dans l'atmosphère terrestre par le vol IB1331 - remarque: 13 étant le "chiffre de Seth" ,  l'observation est donc authentique . Le 13 retourné signifiant "envers, Uwamm" mais également "fumée".

 

http://euroclippers.typepad.fr/exopolitique/2007/11/un-vaisseau-gal.html

 

 

à noter également que 7 et 13 sont bien évidemment des nombres premiers.

 


05/02/2017
0 Poster un commentaire

Chapitre 1 - se mettre au parfum

 

 CartonVerseau.png

 

 

 

Jérome venait de se verser du café. une grande tasse, comme tous les matins, avec une cloppe. Il déplia le journal du jour et lut le grand titre "Crash d'un avion dans les Alpes du Sud ".
- tiens, Arsouille, écoute ça: " un avion de ligne transportant 150 passagers vient de s'écraser sur un massif des basses alpes - On ignore encore les causes de l'accident " . bizarre, hein , le chat ?
- miaaaou ?
- Arsouille . Tu veux ta pâtée, hein. Ce que tu peux me souler mon chat. tous les matin c'est le même cirque: je t'ai déjà dit "APRES mon café".
- miaaah ah
- ok, ah, tu m'énerves. Merci de ton analyse. Là on voit que tu as vraiment fait des efforts, sac a viande. Jérome ouvrit un sachet de ronron et entrepris d'en garnir l'assiette de por celaine qui était a sa place par terre et constituait l'endroit favori ou le matou venait se gaver chaque matin.
- allez, bouffe. Après, tu seras sans doute de meilleure humeur. Viens manger, Arsène. Oui oui je sais, c'est au poisson: écoute, tu devrais aimer ça, l'épicier n'avait plus de sachets au beuf. et d'autre part c'est excellent pour le poil.
Le minou, après avoir tournicoté et reniflé sous toutes les coutures le contenu de l'assiètte, se décida finalement a lui faire un sort.
Jérome se resservit du café: cela lui aiguisait l'esprit parfois, et là, il avait besoin de cogiter.
- écoute, le chat. Je sais bien que tu t'en fiche, mais.. cette histoier est tout de même bizarre. Encore un crash d'avion dans les environs du Cheval Blanc.
- Miaaou. Du cheval quoi ? télépatha Arsouille du bout des neurones ..
- du Cheval Blanc. Tu ne connais pas cette histoire ? Ah oui, évidemment, tu n'as pas lu les "lettres ummites" ...
- les lettres quoi ? miaaha
- Ummites, Arsouille, ummites. Ecoute, tu es un minou télépathe, et ces gars là, en principe, le sont aussi.
- miHaouu.. Intéressant.. Ce sont des gars, ou des chats ?
- des gars. Des gens, des personnes, extra terrestres. Donc forcément un peu bizarres comme toi. Ils auraient atterri avec leur vaisseau spatial, non loin du massif du cheval blanc, vers les années 50. Et la, bim, aujourd'hui ? Un autre crash d'avion sur le Cheval Blanc.
- miaou. Tu crois aux extra terrestres, alors, jérome ? Et pourquoi un "autre" crash ?c'est comme à Roswell ?
- Non. il y'a eu plusieurs accidents d'avions dans ce massif. C'est tout, mais ça me suffit pour trouver la coincidence troublante. Figure toi que je suis tombé sur ces mystérieux documents des ummites, précisément hier soir. En lisant un article sur internet.
Et j'ai été ensuite lire quelques pages sur la montagne du cheval blanc, puis j'ai été dormir. C 'est d'ailleurs là que j'ai trouvé ces histoires d'accidents d'avion.
Et voila, ce matin, en ouvrant le journal.

- miaou. Simple coincidence, Jérome. Tu ferais mieux de changer ma litière, ça fait deux jours que tu ne l'a pas fait.
- je m'en occupe, gros chat puant. Ca va être tout beau, tout frais.
- merci Jérome. Au fait, tu n'a pas pris tout le courrier, ce matin. Miaawahh ?
- dis donc Arsouille, depuis quand tu t'intéresse au courrier, toi ? Tu te prends pour le chien de garde de la maison ? Viens donc que je te gratte un peu le menton.
- Jérome. MIAAOUUU. Tu n'a pas pris tout le courrier. Il y'a une lettre qui traine au fond de la boite. Je la sens d'ici.
- tu la SENS ? ah bon, tu es sur qu'il ne s'agit pas plutot d'une vieille arête de poisson ?  Une lettre qui sent le poisson, c'est bien ton genre. Bon je vais aller voir, mais c est vraiment par acquis de conscience, et si tu m'as laissé des saletés dans le couloir attention a toi ...

 

 

 vulcain.jpg

 

Même temps, autre espace

 

La jeune fille vétue d'un simple tailleur gris, dune élégance classique, marchait a vive allure dans la via Pie X. Ne dit on pas que la politesse est l'exactitude des rois ? Après avoir tourné a droite, dans la via del pellegrino, le scanneur de sa montre émit le "boup"
caractéristique: c'était la. Elle observa l'entrée de cet immeuble anodin, mais protégé par un double interphone et un portier électrique. elle énonça d'une voie neutre: "ALRISHA" ce qui suffit a ouvrir la porte extérieure. Devant le second interphone, "JANUS". La seconde
porte s'ouvrit. Elle se dirigea vers l'ascenceur, vétuste, et entra. Il n'y avait que cinq étages, et cet ascenceur sentait le vieux et le renfermé comme le reste de l'immeuble, du reste. Elle baissa la tête jusqu'à ce qu'elle soit a hauteur des boutons de commande
d'étages, et énonça d'une voix claire: " ALRISHA, JANUS , PISCES". Avec une vibration imperceptible, étonnante de la part dun équipement auci vétuste, l'ascenseur se mit a descendre a grande vitesse puis freina en douceur. Elle ne connaissait pas ce passage, aussi
la seule chose qu'elle put faire c 'est estimer la hauteur de descente, avec une grande marge d'erreur. Elle nota mentalement: "10 étages au moins. C'est profond. C est sans doute comme ça qu'ils espèrent échapper aux bioscans cérébraux. Ils ont vite trouvé des parades, on dirait. Enfin...!". Elle fit rapidement l'opération  mentale nécessaire à la mémorisation de l'information dans le subconscient: encore une information clé.

La porte de l'ascenceur glissa silencieusement, dévoilant un long couloir ogival sans décorations. A intervalles réguliers, quelques appliques murales d'un vert sinistre permettaient de cheminer dans le couloir. elle avanca jusqu'a ce qu'elle se trouve devant
une porte banale. Elle poussa la porte et entra Une voix s'éleva alors du fond de l'immense bureau. un homme , assis sur un fauteuil rococo , avec le visage recouvert d'un masque d'or ressemblant a s'y méprendre à celui popularisé par les "anonymous", ces cyber hackers qui se croyaient assez forts pour défier les ordinateurs du monde entier.

 

- vous êtes a l'heure, Seth.  C est bien. C est ce qu'il faut.
- Oui Monsieur. L'exactitude. C'est la politesse des rois

- bien sur, bien sur. Mais vous n'êtes pas encore roi, dites moi. C'est à dire. Pas encore Reine, Dieu Seth.
Neammoins, je vous remercie d'avoir répondu aussi vite a notre appel.

- Vérités dans le Cercle, Monsieur. Car frères nous sommes.

- et tromperie et mensonges en dehors. C est exact. Mais, vous vous doutez bien qu'on ne vous a pas fait
venir pour réciter ces formules consacrées. Aussi, je vais vous expliquer la.. la situation.

 

 - je mémorise. Vous pouvez parler.

- très bien. Bon, avez vous déjà entendu parler de .. de Vulcain ?

- je, je suppose que non, Monsieur

- évidemment, que non ! vous n'êtes plus dans le circuit, depuis.. depuis l'affaire des ogives Iraniennes. Affaire dont vous vous êtes tirée, d'ailleurs, avec brio. Mais enfin, bref. Vulcain, mon petit, c 'est.. Ah, comment dire ? C 'est .. nouveau. Voila.

- nouveau ? 

- nouveau. Nous l'avons, et .. a notre connaissance, bon.. Enfin, personne d'autre. Personne ne l'à. C est nouveau, nous l'avons, et.. nous sommes seuls à en disposer.

- probabilité, monsieur ?

- probabilité, double Seth ? Il n'y a pas de .. probabilités la dedans. Probabilité zéro que d'autres disons "institutions" en disposent. Et ne venez pas m'emmerder avec les Chinois. Non. Les chinois eux même n'en savent rien. Probabilité zéro. c est tout.

- Monsieur, il est souvent arrivé, dans l'histoire des sciences, dans la recherche, que différentes équipes, au moment technologique identique, fassent les mêmes découvertes. Pardonnez moi pour la méfiance. Je ne fais que mon travail.

- je sais bien, mon petit, je sais, je sais. Mais pas cette fois ci. Vulcain est tout simplement le .. enfin c'est une IA. Une VRAIE I.A. , de type quatre. Elle apprend a partir de rien, elle raisonne, elle extrapole, elle fait des suggestions.. Et .. elle nous obéit parfaitement. Et.. Nous l'avons, et les autres, pas. Vous vous rendez  compte des implications ?

Seth décida d'activer son mode métaévaluatif, et elle pris l'air pensif de la professionnelle du renseignement qui évalue une situation critique, avant de répondre. elle prit une profonde inspiration. Elle devinait que Numéro cinq, Janus, en fait, devait se rengorger derrière son masque d'or. Elle énonça: 

- C 'est dangereux, Monsieur. Une intelligence artificielle de type quatre peut avoir des capacités d'abstraction et de suggestion dont nous n'avons aucune idée. Avez vous fait passer les tests habituels ?

- oui.

- et alors ?

- Q.I. de 180 il y'a environ un mois. Elle est stable. Et elle a passé le Turing  B.

 

- je vois. Si je vous suis, Janus, tout va donc pour le mieux dans le meilleur des mondes. Il y'a d'immenses possibilités. Votre bidule avec un peu de chance, va nous ouvrir la route des étoiles. Eradiquer la faim dans le monde. Nous débarasser des cancers et autres saloperies. Si ça se trouve, elle va même vous réciter du rimbaud quand vous serez dans votre bain. Et vous ne voulez pas tenir compte de mes avertissements. Je pense que je fais fausse route, Monsieur, je vous ai donné mon avis. Je ne suis pas spécialiste de la question. Je suis capable de méta évaluer des situations a risque, et j'ai d'autres potentialités mais.  Je crains que tout ceci ne me dépasse un peu, a vrai dire. Que puis je encore faire pour vous ? Accordez moi la permission de me retirer.

 

Janus ne répondit pas a cette diatribe dont il avait l'habitude chez celle qu'il considérait avoir été sa meilleure recrue. Et les services de Vatican Onze  oh mon dieu avaient les moyens de se payer des danseuses de luxe, les meilleures ? Des équipes entières étaient payées pour  choisir le meilleur d'entre les meilleurs. C'était tombé sur cette fille, au caractère plutôt gentil, c'était tout. Il se leva, et ouvrit le petit secrétaire du XIe siècle qui aurait fait se pâmer d'envie tout antiquaire digne de ce nom. Le prix en était assez inestimable, mais Janus se contenta d'en tirer une bouteille de scotch et deux verres. Puis une pression sur un relai caché dans une décoration du bois fit s'ouvrir un petit frigo, d'ou il tira le bac a glaçons. 

 

Il remplit les deux verres, et en tendit un a Seth.

Il reprit

- bien sur que non. Quand j'ai besoin d'un expert en .. ordinateurs, croyez moi je sais ou m'adresser. Non, il y'a autre chose, et c'est pour cela que .. que je. que NOUS vous avons fait venir.

La jeune fille but une franche lampée du whisky écossais, un délice, mais ne dit rien, elle attendait la suite.

- Voila. Nous avons couplé un bigdata, une énorme base de données .. avec Vulcain. Après tout, autant qu'il serve a quelque chose. Dans l'ideé de faire des tests. De la modélisation des comportements sociaux.  Nous voulons une société stable, et ou nous pouvons tirer notre épingle du jeu. Seulement..

- seulement quoi ? Acccouchez, Janus. pour l'amour du ciel 

- désolé, mais .. C'est gros a avaler. Voila. Il a des seuils d'alerte, Vulcain,  et quand il trouve des données étranges, il les remonte en priorité. Bon, enfin je vais me risquer. VULCAIN A DIT QUE NOUS NE SOMMES PAS SEULS SUR LA TERRE. NOUS AVONS DES VISITEURS.

Bien, je l'ai dit. Ne me regardez pas comme ça, au nom du ciel, jeune vierge. Je n'ai pas commis de péché mortel. Je ne fais que vous donner les conclusions de l'ordinateur.

 

Seth pris l'air de la fille avec un DESS de sciences exactes à qui le recteur de l'université vient  d'annoncer que la terre est plate suite a une découverte transcendantale.

 

- OK. C est vous le chef. Donc votre gros sac a transistors vient de vous annoncer, en gros que ce n'était point pécher que de croire en l'ovni. Intéressant, vraiment. Je suppose que vous avez des tonnes de paperasses sur le sujet. Très simple. Vous me donnez. Je regarde. Je vous donne mon avis de retour. Je continue a faire partie du "service". Et a pouvoir me payer les graines pour faire pousser mes patates douces avec ça. Le monde est beau. Au fait, votre "vulcain", vous avez prévu une connexion avec une imprimante, que j'aie un peu de lecture ce soir dans ma chambre d'hotel ?

 Janus fouilla dans sa poche, et en sortit un tube de rouge a lèvres. Il le tendit a la jeune fille: la clé USB est dedans. Vous vous débrouillez avec ça. Vous évaluez, et ensuite, vous suivez les instructions. Vous passez en mode Violet. Non de code: "Nadia". 

- bien monsieur. Excusez moi pour cette pointe d'humour.

- allez allez mon petit. Dites, j'espère que vous aimez la bière, et les frites.

- je les adore, monsieur

- prochaine destination, Bruxelles. amusez vous bien. Et tâchez de rester en vie.

- je le ferai , Monsieur

- vous pouvez vous retirer et rappelez vous, très chère Nadia: "les morts ne parlent pas"

- au revoir, Monsieur.

 


 

unité de temps - autres lieux

 

- ceinture. Habille toi.

- comme il est dit dans la sourate: "Tuez-les partout où vous les trouvez et chassez-les d’où ils vous ont chassés, car la subversion est pire que le meurtre. " . Alors, bon, ça, c'est nouveau. C4 ?

- bien mieux, mon frère. bien mieux. Ca te volatilise un immeuble entier. 

- je suis le combattant de Dieu. Activation par relai sur le mobile ?

- oui/ Télécommande. Le mot clé: "Janus".

- Pharaon dit: «Avez-vous cru en lui avant que je ne vous le permette? En vérité, c'est lui votre chef, qui vous a enseigné la magie! Eh bien, vous saurez bientôt! Je vous couperai, sûrement, mains et jambes opposées, et vous crucifierai tous».

- Tu va a Bruxelles. TGV. Tu descend gare du Midi. La bas, on t'accueille. Voila le smartphone. Tu connais le code pin .

- Je vais a Bruxelles. J'ai entendu le Messager d'Allâh dire : "N'est pas menteur celui qui réconcilie les gens en disant à chacun des deux adversaires que l'autre a dit du bien de lui"

- c est la créature impie. Tue là. Tu as les photos. C 'est le Serpent. Dieu l'a mis sur notre route pour nous éprouver. Tue la. Ali ?

- oui ?

- je te met un chargeur supplémentaire ? Mon frère prends ce train. Les billets. La conférence. C'est facile. Elle s'appelle Nadia,

-  Nationalité ?

-  Unknown. A priori je dis bien a priori, nationalité Sud Africaine. Tsendozee. On a vérifié: cette putain de soi disant famille huppée, des Anglais établis a Johannesburg.. Rien, pas de traces.

- Une pute ?

- si tu l'as devant toi ne la laisse pas parler, tu vides un chargeur entier, tu vise la tête et tu te casses. C est la partie du corps la plus facile. Pour le reste, ils sont protégés Si tu la rate, tu es mort. Tu as compris ?

- Pas de souci. Je fais le travail. Ali est expérimenté. C est une gonzesse, en fait.

- Ali ? tu ne joue pas avec ça. Je t'ai prévenu.

- allons, ben, tu me connais. C'est parti, mon kiki. Liquidation judiciaire. En voiture simone.

- c'est bien. Good luck.

- arrête, tu vas me faire pleurer.


 

 

même temps, lieux différents

 

- Arsouille ?

- Miiiiaaaaaaa hhhouuu

- tu as raison, mon chat. Il y'avait bien une lettre dans la boite. Parfumée. Dis donc, ça ne sent pas du tout le poisson..

- oui, mais ça sent fort quand même..

- peut être pour toi, mais pour moi ... Hmm, c'est un délice, ce parfum. C'est quoi ? Bon, ou est ce fichu coupe papier ?

 

 

 [ a suivre ... ]

 

 

 ouijaséance.jpg

 

 

 

 

 

 

 


16/09/2016
0 Poster un commentaire