S U P E R V I E

S U P E R V I E

Chapitre 2bis - Georgios

 

 

Georgios était en train de révasser devant la dizaine de consoles Linux qui s'affichaient en désordre sur les 3 écrants plats qui ornaient son bureau. Avec ces nombreux onglets ouverts, Il avait toute la visibilité sur les graphiques tridimentionnels qui matérialisaient l'activité des nombreux "coeurs" de.. Vulcain.

 

Tous les admins étaient rentrés, les DBA, Joe qui gérait tout seul les péta octets de sauvegardes quotidiennes, Abhdul, le Maitre des Infrastructures: le génie de Puppet, le maitre de Dokker.
Steve, pour qui Cassandra n'avait plus aucun secret. Des bons petits gars, mais.. ils n'étaient pas vraiment au parfum. On ne fait pas d'omelettes sans.. dissimuler un peu la véritable activité du service..

 

Il appréciait énormément ces moments ou il se retrouvait seul avec son bébé. Que lui. Et Vulcain. 

A regarder les "forges" tourner.

 

 

La dernière version du noyau lui avait donné du fil à retordre, il avait réussi à propager les modifications essentielles demandées par Janus, un mois auparavant. Et maintenant que tous les crash-tests avaient été passés, le nouveau bébé était on-line, encore plus performant qu'avant. 

 

Il savourait ces instants de jouissance, de satisfaction: il avait créé une oeuvre, et, maintenant, il se contentait de .. l'utiliser. Comme tout un chacun, pour ainsi dire. Enfin presque. 

 

Evidemment, le "grand public" n'avait aucune idée de quoi il était question. Evidemment, les quelques "bavards" avaient été disons.. "retirés" du circuit. Sans perte ni fracas, mais avec suffisement de doigté pour ne pas faire de vagues auprès des équipes.

 

Un tel: grave accident de moto. Une autre : subitement décide de changer de métier et part faire le tour du monde. Un troisième: AVC qui ne pardonne pas, mais il faut dire qu'il picolait pas mal en dehors des heures de travail.

 

Information parfaitement cloisonnée.  Les équipes de désinformateurs de Janus avaient encore une fois fait du bon boulot.

 

 

Il s'alluma une cigarette blonde.. Il étendit tous ses muscles en s'étirant,  et entrepris de faire un tour complet sur sa chaise à roulettes. Le centre de calcul était quasi désert, la femme de ménage était passée. Il restait des pizzas dans le frigo du bureau d' Alicia , et des jus de fruits. S'il avait faim, il n'aurait qu'à en enfourner une dans le micro ondes. ET quand il en aurait marre, il

rentrerait chez lui. Pas d'horaires, et sa mercedes l'attendait, quatre étages plus haut, bien au chaud dans le parking.

 

Il fit défiler le graphique quadri dimentionnel qui s'étalait d'un écran à l'autre. Il était rempli de noms, de flèches, de liens, de relations, de tables contenant les moindres données sur un tel ou un tel.

 

Les résultats de 3 mois de dépouillements de données, d'une immense quantité de données.

 

Des millions d'internautes avaient vu ainsi leurs vies privées analysées, passées au crible. Chaque couche d'analyse avait une fonction bien spécifique: du quantitatif au qualitatif. Telles personnes étaint ainsi examinées superficiellement, pour voir si leurs productions pouvaient présenter un quelconque intêret pour la recherche qui avait été initiée par Vatican 11. 

 

 

Il songea au "slogan" ridicule de Janus "Vulcain ! Nous l'avons, et eux, pas "

 

Bien sur qu'elle était unique.. Le fruit de l'intuition, de son génie à lui, appuyé par ces années d'études a en chier vraiment à l'Université. Pendant que les copains allaient à des boums, il restait dans sa chambre, a étudier toutes ces choses horriblement complexes. Les ordinateurs, mais pas seulement. La microbiologie, la mécanique quantique, la théorie des Jeux, l'anthropologie sociale, et j'en passe. 

 

Ils étaient venus le chercher, lui, Georgios, ils l'avaient  trouvé. Dans sa cabanne du Bayou, en Floride,  ou il s'était planqué pour finaliser son "grand oeuvre", à l'abri du monde.

La sémantique artificielle. Une extrapolation des réseaux neuroneaux à l'intelligence artificielle.

 

Et maintenant, la grande utilisation qu'ils en faisaient. Chercher, chercher, chercher dans une fourmilière, celui qui.. La donnée manquante: la pièce du puzzle psychobiologique qui pouvait tout foutre en l'air.

 

Et ils l'avaient trouvé !

Les cercles ocres, concentriques, apparurent soudain, un nom zooma et devient très grand. Divers sons a faire frémir le pire soundDesigner de jeux vidéos retentirent.

 

Jérome Bouzin

 

Georgios ne s'attendait pas à ca: si vite.. Il pris son portable dans la poche de sa dououde. Numéro sur réseau vpn privé: Janus ou Oktal ? Oktal était le numéro quatre.. C'est lui qui devait être averti en premier ? Après tout, il avait financé une bonne partie de l'opération, et convaincu Janus de faire le reste. Oktal devait être ménagé.

 

Jérome Bouzin ? Un nom, sur un écran, parmi des millions d'autres. On allait bien voir..

 

Il se ravisa: pas la peine de balancer des fausses nouvelles, attendons encore les neurodiagnostics métasémantiques. Il se leva de sa chaise, et sortit.

 


 

 



31/12/2016
0 Poster un commentaire