S U P E R V I E

S U P E R V I E

Un exemple de lettre ummite: la parapsychologie

L'original de cette lettre peut être trouvé sur le site ummo_sciences.org (lien)

 

Il faut saluer leur patient travail de classement et de compilation sans lequel aucune étude n'aurait été possible.

J'ai ajouté quelques illustrations sur le sujet si controversé des Médiums et du Spiritisme en général

 

 

 

Lettre 3

UMMOAELEWE

Nombre de copies : 1

Langue : ESPAGNOL

DIONISIO GARRIDO BUENDIA Madrid , Espagne.

 

 

LES PHÉNOMÈNES DE MATÉRIALISATION : L'ECTOPLASMIE

 

Les premières références que nous avons trouvé concernant le phénomène de l'ECTOPLASMIE furent localisées par nous dans une bibliothèque de PARIS en lisant une collection de la  REVUE MÉTAPSYCHIQUE  de René Warcollier.

 

warcollier1.jpg

 

Nos frères déplacés en France ignoraient encore de nombreuses choses de la Civilisation Terrestre et une grande partie des recherches terrestres autour des Sciences Psychologiques nous étaient familières. Notre objectif consistait à mesurer jusqu'à quel niveau vous aviez approfondi ces études.

 

 

Une référence aux expériences réalisées par le Docteur Geley avec le médium Franck Kluski (postérieurement nous avons lu l'ouvrage de ce spécialiste : "L'Ectoplasmie et la Clairvoyance") stupéfia nos frères. Nous n'avions jamais connu sur UMMO des phénomènes aussi extraordinaires. Enfin nous trouvions sur la Planète Terre une découverte qui, malgré notre vieille culture, n'avait pu être réalisée par nos spécialistes en BIEEWIGUU (PSYCHOBIOLOGIE) (Sur UMMO toute l'étude du comportement mental des êtres vivants est rassemblée sous ce terme).

 

kluski.jpg

 

 

Comme nous ignorons jusqu'à quel point vous ignorez l'état actuel des critères terrestres concernant l'ectoplasmie, nous commencerons par vous résumer nos informations à la suite de nos propres expériences, pour enfin terminer en exposant notre point de vue.

 

 

Nous commencerons par décrire quelques faits étudiés en les accompagnant d'explications apportées par des parapsychologues et par la doctrine spiritualiste (Anciens spirites).

 

Diverses analyses réalisées par Richet, GeleyCrookes et Cramford, entre autres, montrent comment un médium en état de transe est capable de régurgiter, c'est-à-dire d'émettre par la bouche, certaines fois par le ventre, les seins, l'anus, les yeux et même entre les jambes, une étrange SUBSTANCE en forme de filaments fluides, nébuleux et blanchâtres, susceptible d'être pesée certaines fois et toujours photographiée, capable de provoquer des forces de traction et de compression sur les corps, et même de lever des tables et d'adopter les formes les plus curieuses.

 

The_medium_Jack_Webber.jpg

(le médium Jack Weber)

 

 

 

Parfois, l'ECTOPLASME adopte la forme d'une étroite bande qui serpente et qui se traîne au sol devant l'attente et l'émotion des assistants à la session.

 

D'autres fois il s'agit d'un subtil fil capable de soutenir de petits objets (nous n'avons pu vérifier cette forme, nous l'avons lue décrite dans le livre du Docteur RICHET "Traité de Métapsychique" concernant la médium polonaise Stanislava Tomcyck (voir page 557).

 

stanislava.jpg

 

 

Mais en grande partie, dans les expériences décrites dans les traités de la Terre et vérifiées dans les sessions auxquelles mes frères ont participé, l'ectoplasmie présentait des pseudoformes de membres humains : têtes, pieds, mains et même de seins féminins.

 

https://developers.google.com/machine-learning/crash-course/reducing-loss/learning-rate

 

 

Nous fûmes très impressionnés par une fameuse expérience réalisée par les Docteurs Richet et Geley qui se déroula de nombreuses fois avec les matérialisations suivantes (nous décrivons l'une d'elle).

 

Dans une pièce on mettait les éléments suivants : voir le mobilier dans l'image 1.

 

A un bout de la pièce une chaise pour le MÉDIUM, près de lui un interrupteur électrique pour une lampe à incandescence. A quelques sept mètres de distance, près du mur opposé, une table sur laquelle on dispose un fourneau électrique parfaitement couvert pour éviter que la faible luminosité n'affecte la pièce.

 

 

 

Sur celui-ci, un récipient rempli de paraphine fondue ; produit dont le point de fusion, comme vous le savez, est presque aussi bas que celui de certains stéarates, cires, etc...

 

Les scientifiques avaient pris soin d'additionner à la paraphine fondue un marqueur chimique secret qui permette de l'identifier postérieurement, "évitant ainsi toute forme de fraude".

 

La pièce est fermée hermétiquement en laissant à l'intérieur la MÉDIUM avec les deux observateurs. Au préalable on avait vérifié que l'entrée dans la pièce était impossible à toute autre personne, même par les murs, portes, toit et sol.

 

La MÉDIUM s'assoit et demande que l'on éteigne la lumière. Une fois cela obtenu, elle demande à l'un et à l'autre en les prenant par les manches de leurs chemises, qu'ils tiennent à leur tour les mains de la médium.

 

Débute alors un chant spirite, dirigé par la médium, en demandant aux deux observateurs de continuer après qu'elle ait cessé (après qu'elle soit entrée en état de TRANSE).

 

Pendant cinq minutes on entend des bruits divers dans le fond de la salle, l'obscurité est absolue. Longtemps après (évalué à la fin de l'expérience à 40 minutes), la MÉDIUM se réveille et demande qu'on lui lâche les manches et qu'on allume la lumière immédiatement après.

 

Sur la table apparaissent, à côté du récipient de paraphine, deux moulages parfaits de main de femme et d'enfant (toutes les deux droites) sans paraffine, révélant l'impression d'empreintes digitales d'une personne différente de la MÉDIUM. Il était impossible de réaliser le moulage en plongeant la main dans la paraphine chaude en la sortant immédiatement et après avoir laissé refroidir la pellicule, se détacher d'elle en la coupant dans le sens de la longueur pour la recoller par la suite.

 

Un examen au microscope révéla que ce n'était pas le cas et que le moulage était tout d'une seule pièce. De plus, la médium ne pouvait introduire facilement de tels moulages aussi volumineux à l'intérieur de la pièce. Elle avait été fouillée au préalable de l'extérieur par une licenciée en médecine et les moulages si fragiles se seraient cassés durant la fouille.

 

D'autre part, les spécialistes avaient tout le temps tenu la médium par la chemise durant la session. La fraude était "presque" impossible d'après les chercheurs qui réalisèrent l'analyse.

 

 

Nous, les frères déplacés depuis UMMO, nous avons cette étude et d'autres documents (beaucoup plus explicites et méticuleux que le passage que nous avons extrait) concernant de nombreuses expériences sur la régurgitation ectoplasmique. Il semblait évident que la main d'un esprit s'était matérialisée, introduite dans la paraphine et redématérialisée.

 

 

 

Tout ceci était très surprenant pour nous. Notre science a révélé l'existence du BUUAWAA (ÂME), mais il est assez puéril d'imaginer cet esprit adimensionnel, pourvu de bras et de mains prêts à s'imprégner de paraphine selon le bon vouloir d'une femme. Malgré tout, nous ne niions pas les hypothèses, ni la possibilité des expériences étrangères. Nous avons l'habitude de vérifier périodiquement de telles expériences pour corroborer périodiquement leur existence. Il est arrivé une multitude de fois que sur notre planète, nous ayons fini par vérifier en perfectionnant des techniques empiriques (qui auparavant avaient atteint un degré de fiabilité respectable) de même qu'en les appliquant de nouveau en les vérifiant par des Lois apparentes, elles s'écroulaient.

 

 

Oaxiiboo 6 ‏@oaxiiboo6

@dav8119 @jfd911 @ostralopithec La communication par télépathie avec des OEMII défunts n'est en aucun cas possible

 

 

14:01 - 17 janv. 2015

 

Avec encore plus de raisons, nous voulions vérifier vos expériences de Terrestres.

 

En 1959, nous eûmes l'occasion de refaire l'expérience que nous vous avons décrite (longtemps avant nous en avions réalisé d'autres semblables avec divers MÉDIUMS. Nos frères, GIIA 64 fils de GIIA 63 et AARAA 7 fils de UEWEE 91 localisèrent aux États-Unis une médium Madame Mac Lean qui se prêta à reproduire le phénomène de matérialisation cité.

 

Nos frères mirent au point, avec un cercle spiritiste de Los Angeles, la réalisation de la session. Ils se présentèrent comme deux spiritistes convaincus, médecins norvégiens.

 

L'expérience se déroula aussi en pleine obscurité. Nos frères introduirent secrètement deux caméras UULODOO sensibles aux fréquences comprises entre les gammes 3,7.1012 - 4,6.10 11 cycles/secondes (infrarouges) et 7,9.1011 - 8,2.1015 cycles/secondes (ultra violets). L'équipement était complété par un générateur de fréquences correspondant à la gamme déjà citée. Les images en mouvement furent gravées sur un XANMOO à mémoire de Titane.

 

L'examen postérieur des images révéla parfaitement la fraude. Nos frères, dans l'obscurité, observèrent la ruse de Mrs Mc Lean, qui, grâce à une manoeuvre habile, et pensant aussi que la suggestion exercée par le cantique empêcherait nos frères d'exercer leur esprit critique, les obligea à ce qu'ils se prennent mutuellement les manches de la chemise comme s'ils jugeaient devoir l'appréhender elle-même.

La MÉDIUM se dirigea vers la table, elle sortit de sa culotte trois gants (dont bien que l'examen photographique ne permit pas d'identifier la composition, on nota parfaitement l'élasticité). Cette femme les gonfla avec la bouche un après l'autre, les mit dans la paraffine fondue et les sortit plusieurs fois attendant le refroidissement des diverses pellicules successives.

 

 

 

Oaxiiboo 6 ‏@oaxiiboo6

@dav8119 @jfd911 @ostralopithec La communication par télépathie avec des OEMII défunts n'est en aucun cas possible

 

 

 

Il est curieux d'observer les gestes d'inqiétude que, malgré l'obscurité, elle manifestait en regardant (sans voir) dans la direction où nos frères, simulant ne se douter de rien, étaient face à la chaise vide.

 

Une fois que la croûte de paraffine sur le gant, présentait une certaine épaisseur, la médium le dégonflait et laissait le moulage sur la table. Les papilles correspondant aux empreintes digitales, avaient été obtenues sur le gant élastique avec un moulage préalable de plâtre sur une main naturelle qui servit ensuite pour confectionner le gant pour la fraude.

 

Nos frères firent semblant d'être satisfaits de l'expérience de matérialisation ectoplasmique. Trente-deux autres expériences réalisées au Mexique, Etats-Unis et Angleterre, nous ont démontré que TOUTES LES MATÉRIALISATIONS FURENT EXÉCUTÉS AVEC DES SUBTERFUGES SEMBLABLES. Les médiums employaient de la gaze et de la mousseline accrochée à un fil d'acier extensible. Un médium anglais employait une mousse de polyuréthane imprégnée d'une substance fluorescente. En deux occasions fut employé un vulgaire composé de mercure qui a des propriétés d'expansion comme une structure spongieuse.

 

Les résultats comme vous le voyez, furent négatifs. Nous n'avons pas pu obtenir, malgré nos efforts, un seul cas réel de matérialisation ectoplasmique. Et bien qu'une gamme restreinte d'expériences ratées ne démontre pas définitivement l'inexistence d'un tel phénomène, nous pensons que si vous n'avez pas les moyens techniques de détection de la fraude que nous avons utilisé, les conclusions des anciens métapsychistes ont encore moins de raisons d'être fiables. Les parapsychologues actuels nord-américains qui critiquent sévèrement la réalité de l'ectoplasmie corroborent notre avis.

 

D'autre part, l'explication que de nombreux terrestres donnent de la matérialisation n'est pas satisfaisante et insuffisante. Comment un être sans dimension peut-il se transformer en être dimensionnel ? Toutes les explications spéculatives manquent de consistance et nous paraissent exagérément ingénues. Démontrez nous un seul cas d'ectoplasmie et nous l'accepterons. Même les expériences de Crawford, Professeur de mécanique appliquée du "Municipal Technical Institute" de Belfast, réalisées avec la médium Mlle Goligher, révèlent l'inconsistance d'une telle théorie.

 

Tous ces échec ne doivent pas nous amener à délaisser l'étude des phénomènes parapsychologiques. Tout au long de ces pages, nous allons vous révéler des fraudes qui ne sont même pas connues des scientifiques terrestres. Ainsi dans le prochain rapport nous décrirons comment nous avons démasqué la manière dont des Hindous pratiquent la fameux coup de la corde qui se dresse en l'air pendant qu'un enfant grimpe sur elle.

 

Mais un tel cumul d'impostures n'empêche pas de temps en temps qu'apparaissent d'authentiques et véritables phénomènes parapsychologiques que nous sommes en train d'analyser sérieusement. Le scepticisme à outrance est aussi irrationnel que la crédulité fanatique de quelques personnes terrestres, qui admettent sans le moindre esprit critique tous les contes et légendes relatés par leurs amis et familiers concernant de surprenants phénomènes dont ils auraient été les témoins.

 

 

/* ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ */

 

 



01/06/2018
0 Poster un commentaire